«On reste trop pauvres pour que tu sois malade et n’ailles nullement a l’ecole»